Un expert dit que la Belgique n’a plus besoin de mesures clés comme le verrouillage

Crédit : Jules Johnston / The Brussels Times

De nouvelles mesures clés telles que le verrouillage ne sont plus imposées en Belgique, et même maintenant, les statistiques d’infection sont à la hausse, explique le biologiste Kirt Molenberg (Yuhaselt / KU Luven).

Suite à l’annonce du comité consultatif que les règles pour les rapatriés non vaccinés seraient renforcées, Molenberg a répondu avec “prudence et positive”.

“Nous devons être prudents, mais si nous pouvons maintenir ce taux de vaccination et effectuer des tests appropriés en déplacement, nous pouvons faire plus de bénéfices”, a-t-il déclaré, ajoutant que des mesures drastiques ne sont plus nécessaires.

Le virologue et porte-parole d’Interfaith Govt-19, Steven van Kutch, a déclaré que deux tests étaient nécessaires pour les voyageurs revenant de zones où des variations étaient en circulation “une amélioration” car “un test n’est qu’un instantané et pourrait perdre l’infection”.

Lundi, le conseil consultatif a déclaré que les passagers qui n’ont pas été complètement vaccinés devraient subir un test PCR les jours 1 et 7, quel que soit le code couleur de la région, car des variantes dangereuses circulent dans l’UE / région Schengen. Venu de. Les personnes testées positives devraient être isolées pendant dix jours.

“Si l’infection venait de commencer, elle n’aurait pas encore été dans le nez”, a déclaré Van Kutch à VTM News. “Si vous avez une infection initiale que vous n’avez pas diagnostiquée en premier, vous pouvez la détecter avec un deuxième test.”

Nouvelles connexes :

Selon lui, la Belgique fait actuellement bien face à la crise. “Si vous comparez notre pays aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, nous avons adopté une approche quelque peu prudente. Nous faisons des progrès très discrets, pas de grandes annonces.”

READ  Le meilleur Broderie Diamant Loup: quelles sont vos options?

Cependant, la prudence est de mise. Je n’oserai pas proposer de garanties comme “A partir du 1er septembre, ceci ou cela est tout à fait possible”. Je veux voir comment les figures sont formées », a déclaré Van Kuch.

« En attendant, nous apprenons beaucoup des autres pays. Nous apprendrons beaucoup du Royaume-Uni, par exemple : si les choses s’améliorent, nous déciderons peut-être de faire quelques pas de plus. “

Selon Molenberg, le 1er septembre est la dernière étape du “plan d’été” de la Belgique et il est bon que cette décision ne soit pas rouverte.

“La Belgique est généralement plus performante”, a-t-il déclaré. “Si les gens sont alertes, y compris le nombre de contacts sociaux et de déplacements, nous pouvons continuer à ce rythme.”

Pour les passagers, cependant, Molenberg est sceptique quant aux contrôles supplémentaires qui ont été annoncés pour être placés dans les aéroports et les gares.

“Des restrictions strictes ont déjà été annoncées, mais elles sont un point sensible”, a-t-il déclaré. “Je donne au conseil consultatif le bénéfice du doute, mais je dois le regarder avant de pouvoir le croire.”

De plus, le festival de musique du 19 au 22 août est destiné à des événements de masse comme Bookbopp – ce qui est encore plus tôt, même avec un billet sécurisé du gouvernement, dit Molenbergs.

Avec cela, il peut être prouvé que les personnes sont complètement vaccinées, pas plus de 48 heures de résultat négatif au test PCR, ou ont récemment récupéré du virus. En tant que tels, ils n’ont pas besoin de porter de masques ni de garder leurs distances.

READ  Salle d'attente : MXGP de Belgique

“Il n’y a pas encore de temps pour des événements comme celui-ci, et cela m’inquiète”, a-t-il déclaré. « Les tests PCR peuvent montrer des fuites. Si quelqu’un est testé positif au pop buccal et que la personne infecte quelqu’un qui a été testé négatif mais n’a pas encore été vacciné, la balle peut recommencer à rouler. “

“Lorsque les gens sont vaccinés, ils sont moins vulnérables et sont protégés contre les faux positifs. Par conséquent, il est préférable d’attendre avec des événements de masse jusqu’à ce que la majorité des gens soient complètement vaccinés”, a souligné Molenberg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *