Svetolina bat le défi de Coco pour atteindre le troisième tour

MELBOURNE (Reuters) – L’Ukrainienne Elena Svitolina, cinquième tête de série, a profité d’une chance limitée contre l’Américain Coco Gove pour atteindre le troisième tour de l’Open d’Australie, 6-4 6-3, jeudi.

Gove, 16 ans, le plus jeune joueur du tableau principal à Melbourne Park, a pris d’assaut le tournoi l’année dernière, éliminant Venus Williams, Sorana Kirstia et Naomi Osaka en route pour le quatrième tour.

Déjà présentée comme le successeur des sœurs Williams, Gove a fait un début prometteur dans sa tentative pour une autre victoire surprenante dans sa jeune carrière lorsqu’elle a créé une opportunité décisive dans le premier match de service pour Svetolina.

Le joueur ukrainien a toutefois maintenu sa constance et a interdit à Gough à trois autres reprises au cours du match de 77 minutes sous un toit fermé au stade Rod Laver.

Steel Svitolina a converti deux de ses trois chances de percée devant le numéro 48 mondial pour déterminer le sort du match lors de leur première rencontre.

Svitolina rencontrera ensuite la Kazakhstanaise Yulia Putintseva, 26 têtes de série, qui a battu la Belge Alison van Uitvank 6-4 1-6 6-2 après avoir remporté environ 80% de ses points de premier service contre la Juve.

“Je pense que je bouge vraiment bien”, a-t-elle déclaré aux journalistes. “Je pense que le fait de poster m’a beaucoup aidé aujourd’hui parce que Coco allait très bien aussi. Le service est quelque chose sur lequel je travaille, et maintenant je trouve un meilleur équilibre avec cela.

“En général, je me sens bien maintenant.”

Gauff a eu plus de vainqueurs que son concurrent mais est finalement tombé à quelques points importants.

READ  Pliskova pointe la rouille circulaire alors que les Tchèques sortent du troisième tour, Sports News

«Je n’ai pas eu de chance aux points d’arrêt», a déclaré Gove. “Je pensais que j’avais bien joué. Tous les matches étaient très serrés. Honnêtement, ce ne sont que des points de basculement qui ont augmenté et bien joué.”

“Tu m’as fait jouer, et j’ai commis des erreurs sur les points de rupture. J’ai très bien frappé la ligne de front et c’était difficile pour moi de défendre ça.”

(Couvert par Sudipto Ganguly à Mumbai; édité par Ken Ferris)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *