Les personnes âgées ramènent Burncoat au stade

«Méfiez-vous des pensées de mars», ce fameux avertissement de Shakespeare, ne fait pas peur aux cœurs et aux esprits des aînés de retour dans l’équipe de volley-ball des filles de l’école secondaire Burncoat.

Pour l’instant, c’est “bonjour aux idées de mars” pour ce groupe de joueurs très soudé, qui, après six mois d’attente en raison de la pandémie, se rendra enfin sur le parquet du gymnase des Patriots lundi pour leur match inaugural contre le sud.

Reconnaissants pour leur deuxième saison d’automne, souriant derrière leurs masques, ils sont plus que prêts. Ce qui a été restauré.

“Aller au gymnase pour la première fois pour s’entraîner il y a quelques semaines était comme une bouffée d’air frais pour nous tous,” Kayla Morales Elle a dit. «C’était un soulagement, et j’ai tellement aimé y retourner. L’automne dernier, je suis resté à l’intérieur tout le temps, et je détestais ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *