Les habitants disent que personne n’a contrôlé les passagers à la frontière belge

Jeudi 11 février 2021

Les habitants de la frontière belge voyageraient à l’intérieur et à l’extérieur du pays comme d’habitude, malgré l’annonce du ministre belge de la Justice Vincent van Quigenborn le 7 février que les contrôles resteront en place suite à la décision de prolonger l’interdiction de voyager non essentielle.

Les citoyens des villes frontalières belges n’ont pas beaucoup changé depuis l’annonce de l’interdiction Luxembourg Border Work Resource Les Les Frontiers.

Un pharmacien de la municipalité d’Arlan a déclaré que la police avait prévu des fouilles drastiques mais qu’aucun policier ne les avait jamais vues.

“Honnêtement, je vais entre le Luxembourg et la Belgique et même en France sans aucun souci. Je fais mes courses dans les deux pays. En ce qui concerne le coiffeur, je vais aussi au Luxembourg”, at-il ajouté.

Un autre ouvrier local de la construction en Belgique a déclaré que le principal problème était que le gouvernement n’avait pas suffisamment de fonctionnaires pour effectuer des contrôles approfondis aux frontières.

Depuis son chantier, il regarde parfois les plaques d’immatriculation des voitures qui entrent dans le pays, a-t-il déclaré aux Frontaliers, qui a souligné qu ‘«elles viennent de nombreux endroits et, surtout, beaucoup venant en Belgique».

Nouvelles connexes

La police effectuera des contrôles pendant les vacances

Le samedi marque le début d’une semaine d’interruption du travail et de l’école pour de nombreux Belges, cependant, des restrictions resteront en place pour les vacances du festival (du 15 au 21 février) et pour les voyages non essentiels depuis le pays.

READ  Le meilleur Gamelle Double Chat: quelles sont vos options?

Nicholas Ballink, chef de la police régionale de la côte ouest et président de la Commission permanente de la police locale (VCLP), a déclaré que les contrôles aux frontières ciblés cette semaine seraient effectués par la police et que des mesures strictes seraient prises si nécessaire.

«La police locale et fédérale effectuera des contrôles grâce à des opérations structurées et des patrouilles ciblées le long de la frontière», a déclaré Bailink. “Si quelqu’un commet une infraction, une personne sera condamnée à une amende et renvoyée.”

Bailink a expliqué que ces restrictions policières seraient entièrement fondées sur les décisions du décret du Cabinet: “Cela signifie qu’il n’y aura aucun problème pour les travailleurs exemptés, y compris ceux qui traversent la frontière ou voyagent pour des raisons familiales forcées.”

Ces exceptions incluent «les voyages dans le cadre de la vie quotidienne des municipalités frontalières et des zones frontalières», ce qui pourrait conduire à des discussions aux points de contrôle frontaliers, même si Ballink a expliqué que les zones frontalières sont «bien conscientes de ce qui fait partie de la vie quotidienne». . “

Les déplacements en Belgique sont autorisés pendant les vacances du festival. Les voyages à partir du pays et les voyages non essentiels sont interdits jusqu’au 1er avril.

Lauren Walker
Brussels Times

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *