Léa Cedox dans “France” de Bruno Dumont – Chronologie

Bruno Dumont utilise une ancre française pour explorer les médias de son pays France, l’entrée en compétition du Festival de Cannes est brillante et visuellement attrayante mais finalement décevante. Leah Zedox incarne une présentatrice de télévision et journaliste Frances de Myers, qui s’arrête pour des selfies partout où elle va, des cafés aux zones de guerre. Après avoir eu un accident de la circulation, il quitte son travail et se retrouve dans une station thermale suisse, mais le reste qu’il y rencontre n’est pas ce à quoi elle s’attendait.

Date limite

Il est difficile de saisir le ton voulu France, qui va sans s’inscrire dans sa centralité entre satire politique, critique médiatique et mélodrame. Elle n’est pas aussi impitoyablement insipide que Nicole Kidman Mourir, Ou René Russo Somnambule; Mais elle n’a aucune sympathie et continue de prendre des décisions mauvaises et égoïstes. Si son dialogue intérieur avait été exploré, cette zone grise aurait pu créer un personnage plus fort. Mais le scénario de Dumont est proche de la surface, et seules les bonnes performances de Cedox peuvent aller aussi loin.

Revue de Cannes : « Casablanca Beats »

Pourtant, c’est certainement le personnage le plus unique de Setox dans ce Cannes, et il joue enfin le personnage central, non pas la femme / petite amie sexy, mais le personnage principal. Cedax apprécie les moments forts de la France et ses moments vulnérables, et les deux peuvent se réunir. Après une émission de télévision, elle fond en larmes avec une attaque de panique, mais est rapidement réconfortée par la promesse que son bras droit Lou (Blanche Cardin) se verra offrir une tenue de créateur de leur part. Il était une fois, le personnage de Sedox portait plus qu’elle ne portait : dans une grande scène romantique, elle portait non seulement entièrement habillée, mais portait également une écharpe et un chapeau en laine. De retour en studio, dans la maison gothique qu’il partage avec Fred (Benjamin Biole) et leur fils, il porte du rouge à lèvres rouge, des talons tueurs, des vêtements de marque pointus, des imprimés léopard et du cuir : la costumière Alexandra Charles s’en donne à coeur joie.

Les scènes avec Cardin sont de loin les plus drôles du film : Lou et la France partagent un lien intime et un sens de l’humour dans une scène d’ouverture qui comprend également des images du président français Emmanuel Macron – lors d’une projection qui a fait rire la presse française. Cette blague rappelle brièvement la satire politique britannique Dans la boucle – Mais le ton change à nouveau rapidement en l’espace d’une heure, et on se demande où cela va. Dumont lance un grand jeu sur l’écran, mais ne nous invite pas à le déplacer. Cela commence comme un portrait intéressant de la célébrité, mais au moment où la France a entendu son vingtième selfie, elle était habillée comme un public.

READ  Le meilleur Lancome Parfum Femme: quelles sont vos options?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *