Le belge Strelia Brussels ajoute treize avocats de rivaux pour une promotion

Brussels Boutique a engagé 13 avocats de rivaux Monard Law et Doldewolf.

La participation porte le partenariat à 17, portant le nombre total de responsables juridiques du bureau bruxellois de la société à 50 avocats. L’avocate en droit des contrats expérimentée Kathryn Worlot a rejoint Monard Law après cinq ans en tant qu’associé au sein de l’équipe corporate et M&A bien établie de la société, avant laquelle il a passé près de deux décennies chez Stipe. Elle a emmené trois associés avec elle dans l’entreprise.

France Vlasembrook s’est associée à Strelia de Monard Law pour former un cabinet d’avocats en droit immobilier et public, tandis que l’ancien régulateur Pierre Coffinet a cofondé l’organisme de confiance et de réglementation de l’entreprise avec la boutique rivale Doltwolf.

Vlasembrook, qui rejoint les deux alliés, quitte Monard Law après quatre ans. Auparavant, il avait été l’un des principaux acteurs indépendants de Loyons & Leof pendant près d’une décennie, associé et président du comité des achats et de la planification pendant trois ans, après avoir été chez Stipey.

En plus de son expérience en tant que contrôleur de match pour la Belgique, Coffinet a passé du temps avec les sociétés britanniques Freshfields Brugas Deringer et Clifford Sans et a rejoint quatre partenaires.

Tenter de faire valoir la force de Strelia dans les controverses, la finance et les affaires d’entreprise serait bien, tandis que le lien d’élément désespéré permet des recommandations de contrôle et des mécanismes concurrentiels controversés. Ces groupes connaissent également bien les secteurs de l’énergie, du commerce de détail, des télécommunications et des transports.

READ  Voyager en France pendant le Covit-19 : ce qu'il faut savoir avant de partir

En janvier, la société a élevé le consultant Jonah Golber et Catano Jannon à un partenariat, tous deux devenus partenaires dans des différends commerciaux. Sebastian Ryland, également double-qualifié d’associé contentieux luxembourgeois et bruxellois, a rejoint en octobre 2019 Clifford Sans, qui dirigeait la procédure contentieuse.

Le fondateur de la société Olivier Clevenberg a commenté : « Avec ce nouveau développement, Strelia entre dans une nouvelle phase de réalisation de ses ambitions d’être l’un des principaux cabinets d’avocats indépendants à Bruxelles.

Des domaines de formation supplémentaires élargissent la capacité de son entreprise à répondre à la demande des clients et à fournir des conseils d’expert sur les questions réglementaires connexes.

Parmi les autres mouvements bruxellois récents, citons Hogan Lovels, partenaire désespérée et rivale de King & Spotting, Salomé Sisnal de Ugarde en août. Plus tôt dans l’année, Curtis a annoncé son intention d’ouvrir la ville de Simpson Thatcher & Bartlett, pour diriger sa nouvelle opération à Bruxelles avec le partenaire de Malt-Priest Gold & Mosley New York, Simon Bodyford.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *