Annoncé, proposé et implémenté: Principales caractéristiques de la DST en France

La taxe de service numérique (DST), entrée en vigueur le 1er janvier 2019, a été commentée par les autorités fiscales françaises sur les directives administratives émises en 2020. Dans cet avertissement, nous mettons en évidence les explications données par l’administration fiscale française dans ses directives administratives officielles.

Pour rappel, la DST française s’applique à un taux de 3% sur le chiffre d’affaires des services intermédiaires en ligne et cible la publicité en ligne en France. En principe, la taxe vise (i) un chiffre d’affaires numérique mondial supérieur à 750 millions de dollars et (ii) un chiffre d’affaires numérique supérieur à 25 millions en France, mais beaucoup plus de clients sont susceptibles de supporter la charge économique de cette taxe.

La DST française s’applique toujours car il n’y a pas d’accord international entre l’UE ou l’OCDE sur la fiscalité numérique.

Clarté de certaines politiques DST françaises: objectif, base, régionalité, année d’application

Premièrement, les autorités fiscales françaises définissent le terme «service imposable» comme «un ensemble de ressources matérielles intégré avec une fonction pour remplir des fonctions spécifiques». Cela diffère de la définition des “services imposables” utilisée aux fins de la TVA; «Les services taxables aux fins de la DST ne sont pas considérés comme des transactions économiques spécifiques. La DST est soumise à un calcul global qui inclut chaque type de service de taxation.

Les services intermédiaires numériques et les services de publicité ciblée sont deux types de services qui peuvent être taxés au titre de l’heure d’été, qui se divisent en deux types:

  • Services intermédiaires numériques: Le service d’interface numérique est l’endroit où l’interface numérique est disponible via des communications électroniques et permet aux utilisateurs de communiquer et d’interagir les uns avec les autres. Cette catégorie comprend les marchés et les services de matchmaking.
  • Services de publicité ciblée: Ces services permettent aux annonceurs d’afficher des messages publicitaires d’interface numérique basés sur les données collectées auprès des utilisateurs. Cette catégorie englobe les services d’emploi limités et les services pour diffuser les données des utilisateurs.
READ  Regardez la vidéo Pro Shot de la performance Destruction au Festival d'Alcatraz en Belgique

Compte tenu de ce qui précède, une interface numérique doit être utilisée pour entrer dans la définition de «services numériques», ce qui permet à des utilisateurs spécifiques d’interagir les uns avec les autres. Les directives de l’administration française définissent une «interface numérique» comme tout logiciel permettant à un ou plusieurs utilisateurs d’envoyer et de recevoir des informations. Les services intermédiaires basés sur le concept de fourniture et de réception nécessitent une communication entre les utilisateurs. Les lignes directrices de l’administration française fournissent des détails supplémentaires sur les services numériques entrant dans le champ d’application de la DST.

De plus, les services fiscaux fournis entre affiliés ne sont pas pris en compte pour déterminer l’heure d’été, à moins que les mêmes services ne soient fournis à des affiliés et à des tiers. Les autorités fiscales françaises estiment que la ségrégation des services serait artificielle si les clients étaient des associés et des tiers, de sorte que tout le chiffre d’affaires lié pourrait être taxé, ce qui réduit l’objectif de l’exonération de la DST. Aux fins de l’heure d’été, les sociétés liées sont liées les unes aux autres en raison d’une relation réglementaire, de sorte qu’elles sont membres du même groupe DST. Seuls les services taxateurs fournis en France au cours de l’année d’imposition sont soumis à la DST. Au cours de l’année, si un utilisateur de l’interface numérique se trouve en France, le service taxable est supposé être fourni en France. Par conséquent, gardez à l’esprit que les directives de gestion françaises précisent comment les services numériques sont fournis au profit d’un particulier situé en France, et les critères dépendent des services fournis. De plus, la DST est applicable pendant un an au contribuable identifié uniquement si les frais payés pour ces services sont effectivement perçus par le fournisseur de services. En ce sens, le fait que les lignes directrices de l’administration française ne soient payées qu’à certaines périodes de l’année ou payées uniquement par des bénéficiaires situés hors de France ne devrait pas avoir d’impact. Par ailleurs, les dépassements de limites se font sur la base du total des redevances imposables perçues au niveau du Groupe DST (au sens des articles 233-16 du Code du Commerce). Ces limites sont évaluées globalement pour tous les services fiscaux, mais pas par catégorie. Il convient de noter que la nature d’un conseil DST est différente des règles du conseil de la TVA et des règles de consolidation fiscale. Le montant de la DST payable pour chaque contribuable et pour chaque service taxable est égal à la somme des trois termes suivants:

  • Total des frais perçus pour la fourniture de services taxables («services taxables») sur une base globale
  • Pourcentage représentatif («French reserve ratio») de la région annexée par la France pour ce service et
  • Taux de 3 pour cent.
READ  Le meilleur Sac Nat Et Nin: Guide de révision et d'achat

Le ratio d’équilibre français est déterminé par la localisation française des utilisateurs de l’interface numérique. Cette résolution est différente pour chaque type de service fiscal.

Enfin, les directives administratives françaises font référence à des facteurs tels que les obligations de déclaration du contribuable, le processus de paiement et le processus de contrôle fiscal. Pour les contribuables sous le régime normal, la DST est généralement déclarée et payée en mars. Le versement est applicable en avril et octobre. Contrairement à l’année dernière (2020), aucun report des versements DST n’a été envisagé. Implications pratiques de l’heure d’été en France En 2020, DST a continué de susciter de nombreuses réactions sur les marchés français et internationaux:

  • Certains opérateurs ont annoncé qu’ils modifieraient leurs tarifs pour tenir compte de l’impact économique de la taxe française sur les services numériques sur leurs clients ou partenaires commerciaux. Par conséquent, il est important que tous les groupes examinent les conditions fiscales de leurs contrats actuels afin de déterminer s’ils peuvent effectivement déplacer le fardeau économique de la taxe.
  • En réponse à cette taxe, l’ancien président américain a estimé qu’à partir du 6 janvier 2021, des tarifs américains supplémentaires pourraient être imposés sur certains produits français (par exemple le vin). Cependant, un récent communiqué de presse du représentant américain au commerce indique qu’il a décidé de suspendre ces tarifs.
  • La nouvelle taxe est discutable à plusieurs égards car elle peut être considérée comme incompatible avec les conventions fiscales de l’UE ou internationales (par exemple, en remplaçant l’imposition des sociétés interdite par les accords existants).
READ  Les conducteurs de la série W ont été hospitalisés dans un horrible accident en Belgique

Pour passer en revue les principales caractéristiques de l’heure d’été et les développements nationaux en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni, cliquez sur les liens suivants:

Principales caractéristiques de l’heure d’été italienne

Principales caractéristiques de l’heure d’été espagnole

Principales caractéristiques de l’heure d’été britannique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *