8.2 La France travaille sur le projet OWF de Saint-Nazire

8.2 La France a été chargée de superviser la qualité de l’assemblage, de l’e-stack et du pré-assemblage des buses du centre logistique de la zone portuaire du parc éolien offshore de Saint-Nazire.

La société, qui a commencé son contrat de trois ans en avril 2020, a embauché trois professionnels et deux ingénieurs à temps plein dans le cadre du contrat de service de parc éolien marin de 480 mégawatts, également connu sous le nom de Park Oleon de Gurande.

ETF Renovables, un consortium d’Elian Maritime France (EMF), un consortium d’Enbridge et de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada – 80 GE Le Haliot comprend 150 à 6 MW de turbines, fabriquées en France et dont l’exploitation est prévue à l’été 2022.

En septembre 2020, G.E. a mis en service la première buse pour le Saint-Nazire Sea Air Farm

Au montage Nazel et e-Stake, 8.2 L’équipe française a revu le plan de test et les documents de production, ainsi que l’audit pré-fiction et GE à Saint-Nazareth.

Avant le montage au port, 8.2 France inspectera les équipements (lame, buse, e-stack, tour) avant le chargement et le déchargement et les instruments de mesure.

L’entreprise a entrepris des travaux similaires pour le parc éolien Mercur Marine en Allemagne, dans lequel G.E.

En novembre 2020, 8.2 France s’est associée aux Dolphins pour fournir des services intégrés au marché de l’énergie éolienne, notamment maritime, en combinant leur expertise technique dans les éoliennes, les infrastructures électriques et les fondations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *